NOTRE PROJET D’ÉTABLISSEMENT.

 NOTRE PROJET D’ÉTABLISSEMENT.

« Un projet d’établissement définit les actions concrètes que l’équipe va tenter, pas à pas, de mettre en place dans les années à venir pour réaliser encore plus l’idéal de ses projets éducatifs et pédagogiques. »

1. développer et traduire dans le concret la dimension chrétienne : comment ?

  • En accueillant chaque élève et ses parents,
  • La Commission pastorale composée d’enseignants de notre école proposera des animations : par exemple : une fête de l’accueil en début d’année, la célébration de Noël, le carême de partage,…
  • En participant à un projet solidaire,
  • En encourageant et organisant la formation des enseignants.

Le cours de religion est donné, en priorité, par chaque titulaire.

2. assurer l’accueil de l’enfant et de sa famille et la communication entre l’école et la famille

Nous y serons particulièrement attentifs…

  1. Quand ?
  • Au moment de l’inscription
  • Le premier jour de classe
  • Lors de la réunion de parents de début d’année
  • Lors des rencontres « professeur- parent » pour l’évaluation de chaque enfant
  • Lors des rencontres collégiales pour un enfant « en difficultés ».
  • Lors de la fête de l’école, la convivialité est un objectif prioritaire.

 

  1. Comment ?
  • En organisant le café des parents avec la participation du Pms, du Pse et des enseignants,
  • En maternelle, en utilisant une « farde d’avis » voyageant entre l’école et la maison,
  • En publiant, 1x par trimestre, un journal racontant la vie de l’école,
  • En mangeant en classe à midi pour assurer plus de bien-être et être attentif à l’éducation à la santé,
  • En étant disponible à la rencontre.

 

3. école de la réussite

a. citoyenneté

  • apprendre et vivre la communication non violente au quotidien,
  • développer l’esprit critique par l’animation d’ateliers philo, par la participation aux conseils de classes et conseil des enfants,
  • réunir l’équipe des surveillantes pour soutenir la gestion des conflits,
  • pratiquer le conseil des enfants, lieu de parole et de participation à la vie de l’école.
  • vivre des projets toute l’école ensemble : classes maternelles et primaires.

 

b. tutorat :

  • encourager le parrainage des petits par une classe de grands : sortie à la bibliothèque, lecture d’albums, …

 

 

c. concertations entre enseignants au moins 1x/ semaine :

L’objectif de ces concertations est la recherche de

toujours plus de cohérence et de continuité dans nos

pratiques.

  • en début d’année, planifier le contenu des concertations en cycles et en école.
  • Les questions suivantes seront abordées : le travail à domicile, le redoublement, le soutien à l’élève en difficulté, mieux communiquer, ajustement de nos pratiques suite à l’analyse des évaluations externes.

 

d. éducation physique et sportive, éducation à la

santé :

  • développer l’estime de soi, le contrôle de soi,  la  coopération,
  • organiser des journées sportives,
  • dès la maternelle, apprendre à rouler en vélo/tricycle et connaître le code de la route du cycliste afin de pouvoir passer son brevet cycliste en 5ème primaire,
  • organiser en 5/6 ème primaire des classes de découverte avec pratique du vélo,
  • sensibiliser les élèves à une alimentation saine (mercredi, jour du fruit et projet soupe).

e. exploration du monde extérieur

  • favoriser l’utilisation des transports en commun lors des sorties,
  • organiser des visites de musées, d’expositions, se rendre au cinéma, au théâtre, rencontrer des personnes témoins du monde
  • organiser des classes de découvertes 1x par cycle, dans des milieux différents.

f. échec à l’échec : comment ?

  • étendre la pratique des groupes de besoins à tous les cycles de l’école. Mettre à disposition un enseignant supplémentaire afin de diminuer le nombre d’élèves par groupes quand c’est possible.
  • construire, avec les élèves, des outils de gestion autonome de leur travail (gestion mentale, gestion du temps, méthode de travail).
  • Organiser le partenariat avec « Ages et transmissions » : soutien à la lecture, à l’apprentissage du français,
  • Organiser des études pour faire les devoirs,
  • En  proposant des actions afin d’améliorer la qualité de vie en classe et dans la cour (commission bien-être et discipline)
  • développer les compétences en mathématiques en proposant des défis mathématiques à l’ensemble de l’école, en utilisant un manuel commun de référence,
  • développer les compétences scientifiques en pratiquant des ateliers verticaux en petits groupes. Mettre à disposition un enseignant supplémentaire afin de diminuer le nombre d’élèves par groupes  quand c’est possible.
  • développer le goût de lire par la fréquentation d’une bibliothèque et en pratiquant des cercles de lecture,
  • encourager et organiser la formation continue des enseignants.

 

mis à jour en 2012